Reforestation par la création de forêts nourricières

Une forêt nourricière permaculturelle, aussi appelée jardin forêt est un jardin créé selon le modèle de la forêt naturelle. Il comporte différents étages de végétation tels des grands arbres (fruitiers ou à coques), des arbustes ou arbrisseaux (petits fruitiers), des buissons (à baies ou aromatiques) et des plantes herbacées (légumes vivaces, plantes aromatiques, médicinales et utiles) en combinaison avec des cultures intercalaires.

La forêt nourricière est conçue pour fournir une production alimentaire variée ainsi que d’autres produits tels des épices, des plantes médicinales, des champignons, des matériaux de construction, des fibres, des matériaux pour la vannerie, du miel, du bois de chauffage, du fourrage pour nourrir les animaux, du paillis, du gibier, des produits de la sève, de la teinture et de l’huile tout en nécessitant peu de travail une fois que le système a atteint une certaine maturité.

Dans de nombreux pays africains, comme la Zambie, le Zimbabwe, la Tanzanie, les jardins sont très répandus dans les zones
rurales, périurbaines et urbaines, et ils jouent un rôle essentiel dansl’établissement de la sécurité alimentaire. Plus connus sont les jardins Chaga ou Chagga, sur les pentes du mont Kilimandjaro en Tanzanie. Ceux-ci sont un excellent exemple d’un système d’agroforesterie qui permet de répondre aux besoins des communautés tout en favorisant la protection de  l’environnement et la biodiversité.

DONATION