FORMER

FORMER

La permaculture n’a pas besoin de beaucoup d’énergie ou de gros capitaux, mais elle a besoin d’information. En effet, ce n’est pas la taille ou la qualité du site qui détermine le rendement mais la qualité de la pensée qui s’y applique et des informations qui inspirent sa conception. Non
seulement nos ressources physiques sont sollicitées, mais aussi notre aptitude à obtenir de bonnes
informations et à nous en servir. Ces informations ce sont les connaissances, l’expérience et les
idées des milliers de personnes avant nous. La révolution permaculturelle est donc avant tout un
challenge éducatif !

Notre objectif:

Proposer un espace didactique pour instruire un maximum de personnes aux techniques de la
permaculture et de l’agroforesterie qui doit permettre l’installation de projets régénératifs sur
l’ensemble du Congo.