QUELLE METHODE UTILISONS-NOUS POUR PLANTER ?

QUELLE METHODE UTILISONS-NOUS POUR PLANTER ?

Nous nous inspirons de la méthode Miyawaki, de reconstitution de forêts indigènes par des arbres indigènes produit un faciès pionnier forestier riche, dense et efficacement protecteur en 20 à 30 ans, là où la succession naturelle aurait nécessité 300 à 500 ans en zone tropicale. (plus d’info cliquer ici)

 Sa réussite nécessite le respect des phases suivantes :

  • Étude initiale rigoureuse du site et de la végétation naturelle potentielle lui correspondant.
  • Repérage et collecte localement ou à proximité et dans un contexte géoclimatique comparable d’un grand nombre de graines d’essences natives diversifiées et adaptées au contexte édaphique(sol/climat)
  • Germinationen pépinière
  • Préparation du substrat avec un apport de matière organique/paillage pour remplacer la protection offerte par l’humussuperficiel et le tapis de feuilles mortes.
  • Plantation respectant une biodiversitéinitiale inspirée de celle du modèle de la forêt naturelle et des plantations inhabituellement denses.
  • Plantations réparties dans l’espace en cherchant à copier la manière dont les plants seraient répartis dans une clairière ou en lisière de forêt naturelle (surtout pas en alignements ni en quinconce).

Les résultats obtenus montrent que cette méthode, si elle est bien appliquée, produit rapidement une forêt multistrate et un sol dont la composition microbienne et en acariens est rapidement proche de celle de la forêt primaire normale.

Leave a Reply

Your email address will not be published.